Berlin pour un week-end

  • 3 jours
  • Printemps
  • Eté
  • Tout public
  • Culture / Patrimoine
  • Détente / Bien être
  • Moyen

Partez à la découverte de Berlin le temps d'un week-end ! Cette capitale branchée vous fera voyager dans le temps et vous proposera un grand nombre d'activités à faire seul, en couple, en famille ou entre ami(e)s.

Galerie photos

Kulturbrauerei, site culturel majeur de la ville Vue sur Berlin depuis la colonne de Siegessaüle Porte de Brandebourg

Chargement en cours...

Veuillez patientier

Étapes

  • BERLIN
ajouter les étapes

Vous pourrez le modifier à volonté dans l’éditeur

Détail du séjour : Berlin pour un week-end - 3 jours

Jour 1 : Soirée berlinoise au coeur du Kreuzberg

Alexanderplatz ou l'Alex : place historique de Berlin et ancien centre-ville de Berlin-Est, à l'architecture typique de la RDA. A voir : le Marx-Engels-Forum, le Rotes Rathaus (l'hôtel de ville en brique rouge qui porte aussi son nom pour les opinions politiques de ses anciens conseillers municipaux) et sa fontaine néobaroque de Neptune, mais surtout la Fernsehturm (la tour de télévision) haute de 365 m. Il est possible d'y monter et d'admirer la ville dans une sphère mobile effectuant un tour complet en une heure ; il est d'ailleurs conseillé pour s'éviter de longues minutes de queue de réserver son billet VIP sur le site Internet www.tv-turm.de.

Kreuzberg : c'est l'un des quartiers les plus connus de Berlin. On y va pour son côté alternatif, sa multitude de clubs et bars autour d'Oranienstrasse, de Bergmanstrasse et de Kottbuser Tor. Admirez les graffitis et autres exemples de street art qui habillent les rues.

Jour 2 : Une journée dédiée à la culture et à l'histoire de la capitale

Potsdamer Platz et le Kuturforum : pourquoi ne pas commencer la journée par un musée avant que les files d'attente ne se forment ? Au Kulturforum, derrière la Potsdamerplatz, vous aurez le choix entre le Kupferstichkabinett, qui abrite une impressionnante collection d'art graphique (gravures et dessins de Rembrandt, Dürer, Botticelli, Toulours-Lautrec, Andy Warhol...) ou la Gemäldegalerie, une galerie de peintures rassemblant des pièces exceptionnelles du XIIIe au XVIIIe siècle. Après la visite, flânez dans le quartier ultramoderne de Potsdamer Platz, dont l'un des architectes fut le célèbre Renzo Piano. Jetez un oeil à la salle de concerts de la Philarmonie, à l'architecture spécialement étudiée pour une acoustique parfaite. Vous pouvez vous restaurer dans l'enceinte du Sony Center au Lindenbraü, une brasserie bavaroise aux prix raisonnables, ou dans l'un des fast-foods du centre commercial Postdamer Platz Arkaden.

 

Sud de Mitte et le Mur : l'après-midi vous mettra sur les traces du Mur de Berlin. Trois pans sont d'ailleurs placés sur la Potsdamer Platz, accompagnés d'écriteaux explicatifs sur l'histoire du Mur et son tracé. Pour approfondir le sujet, rendez-vous à l'emplacement du Checkpoint Charlie, où une exposition extérieure est installée, excellemment bien documentée. Juste à côté se trouve le passionnant Museum am Checkpoint Charlie, qui vaut vraiment le détour pour comprendre l'histoire extraordinaire de la séparation de Berlin. Vous pouvez, depuis la Potsdamer Platz, le rejoindre à pied en descendant la Leipzigerstraße puis en prenant la Friedrichstraße sur votre droite. Le musée se trouve juste derrière le Checkpoint Charlie.

Friedrichshain et le Mur : pour avoir une autre vision du Mur, rendez-vous à Warschauer Str. (U1) et longez la célébrissime East Side Gallery sur la Mühlenstraße. A la Réunification, le gouvernement allemand invita des artistes du monde entier à exprimer leur idée de la paix et de la liberté sur ce tronçon d'un kilomètre.

Prenzlauer Berg et le Mur : enfin, rendez-vous au mémorial du Mur, Bernauer Straße (U8), où un tronçon est conservé, avec la configuration de l'époque. Terminez votre journée en flânant dans Prenzlauer Berg. Où dîner ? En été, vous pouvez vous installer dans le Mauerpark ou dans un Biergarten (le Prater par exemple) ; en hiver, réfugiez-vous dans les nombreux restaurants et bars autour de la Kastanienallee. La vie nocturne du quartier regorge de possibilités, à vous de choisir selon vos goûts : bar, cinéma, concert, complexe culturel... (pour une nuit plus agitée, descendez à Kreuzberg, Neukölln ou Friedrichshain).

Jour 3 : Visites dominicales : musées, cathédrales et flâneries

Tiergarten : la dernière journée commence avec une visite de la Siegessäule (colonne de la Victoire), symbole des nombreux triomphes de l'Empire prussien, qui se situe en plein milieu de Tiergarten. Pour une vue de Berlin admirable, n'hésitez pas à gravir les 285 marches. Là-haut, sous la présence bienveillante du célèbre ange doré de la victoire, on peut apercevoir, entre autres, le château de Bellevue, résidence officielle du président de la République, ainsi que les bâtiments de la Chancellerie. Pour le même type de panorama, vous pouvez aussi accéder gratuitement à la superbe coupole du Reichstag (en réservant au préalable via le site Internet www.bundestag.de).

Mitte : admirez ensuite la porte de Brandebourg (Brandenburger Tor) et la Pariser Platz, avant d'accéder au boulevard Unter den Linden, avenue mythique de la ville où se promenaient les élégantes du début du XXe siècle. En continuant, on arrive sur la Bebelplatz, où se trouve le mémorial de l'Autodafé, une plaque de verre rappelant l'endroit où les nazis brûlèrent les livres d'auteurs juifs ou considérés comme dépravés. De part et d'autre de la place, on peut admirer la Bibliothèque nationale, l'université Humboldt où Karl Marx étudia, l'ancienne bibliothèque, le Staatsoper (Opéra), la cathédrale Sainte-Edwige, le Konprinzenpalais (le palais du prince héritier où fut signée l'unification de l'Allemagne le 31 août 1990) et enfin la Neue Wache (la Nouvelle Garde), dans laquelle se trouvent le mémorial aux victimes du fascisme et du militarisme et le musée de l'Histoire allemande.

L'île aux Musées : après avoir franchi la Spree, vous atteignez l'île aux Musées, classée patrimoine de l'UNESCO, abritant des musées majeurs et le Berliner Dom (la cathédrale). Après cette longue marche, rendez-vous sur le Gendarmenmarkt pour boire un verre. Là se trouvent les deux cathédrales jumelles - le Französischer Dom et le Deutscher Dom - face à face, ainsi que la Konzerthaus, une belle salle de concert classique.

Vous pourrez le modifier à volonté dans l’éditeur