Voyage dans la Cuba urbaine

  • 7 jours
  • Toutes saisons
  • Solo
  • Couple
  • Famille
  • Amis
  • Culture / Patrimoine
  • Découverte
  • Moyen

Cuba représente l'un des témoignages les plus éloquents de l'architecture coloniale d'Amérique latine et des Caraïbes. La restauration de la vieille Havane, la beauté de Trinidad et le cachet d'un grand nombre de villes méritent à eux seuls le voyage. Avec l'avènement de la révolution cubaine, la spéculation immobilière a épargné le pays et retardé la modernisation urbaine. La plupart des édifices sont donc restés en l'état. Si un grand nombre d'entre eux nécessite un sérieux coup de neuf, l'ensemble conserve énormément de charme. À signaler également que les infrastructures touristiques n'ont pas défiguré le pays, à l'inverse d'autres pays voisins.

Galerie photos

Capitolio Nacional (le Capitole national). Musée de la ville au sein du Palacio de los Capitanes Generales, statue de Christophe Colomb. Palacio de Gobierno. Iglesia de la Santisima Trinidad et Musée national de la Lutte contre les bandits. Plaza Agramonte. Vieille voiture américaine. Vieille voiture américaine.

Chargement en cours...

Veuillez patientier

Étapes

  • LA HAVANE - LA HABANA
  • TRINIDAD
  • HOLGUÍN
  • GIBARA
  • GUARDALAVACA
  • BANES
  • SANTIAGO DE CUBA
  • BARACOA
  • CIENFUEGOS
  • VALLE DE LOS INGENIOS
  • CAMAGÜEY
ajouter les étapes

Vous pourrez le modifier à volonté dans l’éditeur

Détail du séjour : Voyage dans la Cuba urbaine - 7 jours

Jour 1 : La Havane - Habana Vieja

Ville fascinante, la capitale cubaine n'a rien de ces légendes surfaites. Si la pauvreté et le délabrement n'ont pas disparu depuis la crise des années 1990, la politique de restauration de la Habana Vieja, entreprise depuis 1982 grâce aux fonds de l'UNESCO, a permis de rénover et redorer le coeur historique de la capitale. Ensemble architectural colonial le plus significatif d'Amérique latine et inscrit au patrimoine de l'humanité, il fait peau neuve sans sacrifier aux promoteurs forcenés. On commencera ce séjour par un modèle du genre, le centre de La Havane, qui a retrouvé son lustre et s'est imposé comme la grande réussite de la politique architecturale du régime castriste. Ses multiples places (plaza de Armas, plaza de la Catedral, plaza Vieja), ses magnifiques palais pastel et ses belles églises continuent de structurer l'espace et l'imaginaire. Un détour par les musées, le Prado et le Malecón (promenade du front de mer) confirmeront l'impression première.

Jour 2 : La Havane - de Centro Habana au Miramar

Prolongez votre visite de la capitale en vous enfonçant dans les quartiers de Centro Habana, du Vedado et du très chic Miramar. Une fois la nuit tombée, vérifiez vos talents de noctambule et frottez-vous un peu à la réputation de l'île en matière musicale et festive...

Jour 3 : Cienfuegos

Cap à l'est en direction de Cienfuegos. Construite au XIXe siècle par des Français, la ville jouit d'une immense baie, la plus profonde du pays, d'une jolie presqu'île (Punta Gorda) et d'un centre-ville charmant, propre et aéré. Son architecture néoclassique, bien préservée, la place au rang des monuments nationaux. Les Cubains, rarement à court de surnoms et de compliments, lui ont donné celui de " Perle du Sud ".

Jour 4 : Trinidad

-      Ville coloniale la mieux conservée de l'île et classée au patrimoine de l'UNESCO, Trinidad s'est imposée comme l'un des sites touristiques majeurs du pays. Incontournable donc pour les amoureux de l'ancien ! Une simple balade suffit à comprendre l'engouement suscité par le vieux centre historique pavé, articulé autour de la Plaza Mayor qui aligne les superbes palais coloniaux, transformés pour la plupart en musées. Dites-vous que vous pourrez dormir chez l'habitant dans de vieilles et authentiques demeures coloniales. Profitez-en pour parfaire votre connaissance historique de l'industrie sucrière avec une balade dans la superbe vallée de Los Ingenios, également classée au patrimoine de l'humanité.

Jour 5 : Camagüey

Troisième e ville du pays, Camagüey ne doit pas être considérée comme une simple étape. Son centre historique, l'un des plus anciens de l'île, aligne en effet des édifices coloniaux et des églises superbes, d'autant plus qu'ils ont été restaurés juste avant la célébration des 500 ans de la ville en février 2014. La culture y est reine et ses lieux d'expression atypiques. Le tracé urbain, loin de respecter les plans orthogonaux appliqués dans le reste du pays, est plus enchevêtré qu'ailleurs. Il a été ainsi conçu pour défendre la ville des attaques de pirates.

Jour 6 : Holguín

Surnommée la " Ciudad de los parques " (la Ville des parcs), Holguín frappe par un semblant de prospérité plus visible ici qu'ailleurs. Ordonnée, propre et aérée, vous vous y arrêterez volontiers une journée sur le chemin de la côte nord en direction des plages de Guardalavaca et du joli port de Gibara. À noter que, durant la dernière quinzaine d'octobre, la ville accueille aussi la Fiesta de la Cultura Iberoamericana, une manifestation tournée vers les racines culturelles hispaniques de la nation cubaine.

Jour 7 : Santiago de Cuba

Deuxième ville du pays, la culture afro-caribéenne prend ici tout son sens. En termes de kilomètres, les côtes jamaïcaines et haïtiennes sont nettement plus proches que La Havane. Terre viscéralement musicale, entièrement dévouée au rythme et à la mélodie, Santiago donnera naissance entre autres au son et à la révolution cubaine. Cocktail explosif porté à un haut degré d'incandescence, le carnaval irradie et électrise la ville durant la dernière semaine de juillet. Un conseil, mettez-vous tout de suite aux cours de danse...

Vous pourrez le modifier à volonté dans l’éditeur